Catégories
Actualité

Fin de vie pour CentOS, quelle alternative?

Red Hat a pris la décision en décembre 2020 d’abandonner la distribution de Linux CentOS. Beaucoup d’entreprises sont prises au piège de cette fin de vie anticipée. Découvrons quelles décisions prendre pour vos serveurs.

Fin de vie pour CentOS, quelle alternative?

Quelles sont les raisons de l’arrêt de CentOS?

L’annonce a fait l’effet d’une mauvaise surprise en pleine période de fêtes de fin d’année, Red Hat annonçait la fin de vie des CentOS Linux 7 et 8. Red Hat ayant été racheté par IBM et étant le leader des solutions Linux payantes (principalement pour le support de l’éditeur), ce dernier voyait CentOS comme une concurrence à sa distribution Linux RHEL.

CentOS est très majoritairement utilisé dans les entreprises depuis 2004, en arrêtant cette distribution Red Hat pense pouvoir convertir ces utilisateurs vers la version payante RHEL.

Chez Red Hat, nous n’avons jamais été responsables de l’utilisation de CentOS Linux par les clients, c’est leur décision d’opter pour un projet communautaire dans le cadre de leurs déploiements et de leurs développements.

Hervé Lemaitre Platform BDM & Strategist EMEA chez Red Hat

Red Hat arrête-t-il vraiment CentOS malgré CentOS Stream?

CentOS telle que cette distribution Linux existe actuellement, oui c’est une fin de vie. Il faut savoir que la distribution Fedora est l’upstream de Red Hat Entreprise Linux « RHEL » et CentOS était la version libre de RHEL. En tant que version libre de RHEL, CentOS est définitivement mort.

Néanmoins Red Hat ajoute CentOS Stream pour la remplacer. Il s’agit d’une autre distribution Linux qui va se placer entre Fedora et RHEL.

Fedora possède un cycle de développement rapide et peu de suivi dans le temps pour les mises à jour, en moyenne 1 an. Le but étant d’intégrer rapidement toutes les nouveautés qui sortent au niveau du kernel, des logiciels, fonctionnalités.

CentOS Stream va se positionner entre Fedora et RHEL pour stabiliser les nouveautés de Fedora avant l’intégration dans RHEL. Cette distribution est donc une sorte de version test pour RHEL et non plus un clone libre qu’était CentOS.

Quelle Linux pour remplacer CentOS?

Beaucoup de personnes et entreprises se posent la question « Par quoi remplacer CentOS? ». La réponse doit se construire en fonction de vos besoins.

Pour une utilisation orientée web / Cloud, nous vous recommandons l’utilisation de distribution Linux adaptée comme Debian, Arch, Alpine.

Pour une utilisation orientée industrie / serveur SI interne, nous vous recommandons RHEL, SUSE ou Ubuntu si vous avez besoin d’un support éditeur. OpenSuse et Ubuntu pourront aussi faire l’affaire sans support éditeur.

Vous pourriez aussi être intéressé par Rocky Linux qui est un fork communautaire de CentOS mais cette distribution est jeune et son avenir incertain.

La bonne question est surtout quelle dépendance à un fournisseur accepterez-vous?

Comme cette actualité le démontre, malgré le support d’une entreprise l’annonce subite de l’arrêt de CentOS démontre qu’on ne peut véritablement se baser sur un éditeur pour bénéficier d’un suivi long terme.

Les distributions communautaires permettent une approche du changement plus ouverte. En effet tout changement majeur sera d’abord débattu puis proposé au vote à la communauté. L’application de ces changements est donc transparent et laisse le temps nécessaire aux tests des changements et à la prévision / migration des changements.

Comment aborder la migration de CentOS?

Une fois votre prochaine distribution Linux choisie, il faut prévoir une migration des applications et services présents sur le serveur original. En effet vous ne pourrez pas faire de conversion de CentOS vers un autre Linux, les systèmes d’exploitation sont trop différents.

  1. Choisir votre prochaine distribution Linux, si vous souhaitez une distribution neutre, nous recommandons Debian
  2. Lister les applications et leurs versions sur le système original
  3. Vérifier que ces applications sont à jour et sont encore supportées
  4. Tester une installation du prochain Linux et des logiciels
  5. Copier les données des applications ainsi que leurs configurations
  6. Valider que tout est fonctionnel et documenter les phases nécessaires de la migration.
  7. Préparer la migration en installant le futur serveur de production
  8. Organiser et dérouler la migration de vos applications

Besoin d’organiser la migration de vos CentOS?

DigDeo spécialiste Linux en hébergement et infogérance peut gérer votre changement de distribution Linux depuis CentOS vers d’autres Linux. Nous organisons la migration de vos applications hébergées sous CentOS vers de nouveaux serveurs adaptés et à jour.