Catégories
Actualité

Cloud et DevOps : sont-ils complémentaires ?

Les entreprises qui souhaitent s’ancrer dans la transformation numérique ont de plus en plus recours au Cloud et au DevOps. Ces derniers ambitionnent de faire évoluer l’entreprise dans un environnement plus réactif en optimisant la gestion de l’infrastructure IT. Mais quand est-il du Cloud DevOps en infogérance ? Leur combinaison permet-elle d’atteindre les gains espérés ? Les équipes de DigDeo vous répondent.

Qu’est-ce que le Cloud agile?

Définition du Cloud agile

Le Cloud (aussi appelé Cloud computing) désigne tous les serveurs situés à distance et accessibles sur Internet. Ces serveurs sont hébergés dans des datacenters du monde entier et fournissent un accès à de l’espace de stockage, des bases de données et des logiciels. Le terme « Cloud » (« nuage » en anglais) fait référence à cette disparité géographique qui autorise la décentralisation des systèmes d’information.

On distingue généralement 3 grands types de Cloud computing en infogérance :

  • Cloud privé : dédié aux organisations souhaitant une sécurité renforcée sur ses données. L’accès à un Cloud privé est filtré (pare-feu) et n’est approuvé que pour les connexions autorisées.
  • Cloud public : partagé par de nombreuses organisations et des particuliers souhaitant bénéficier des services Cloud et d’espaces de stockage supplémentaires.  
  • Cloud hybride : une combinaison de Clouds privés et publics qui permettent de dissocier l’hébergement des architectures et des données en fonction de leur criticité par exemple.

À ces 3 modèles de Cloud peuvent s’ajouter des Clouds plus spécifiques qui répondent à des besoins bien particuliers : Cloud communautaire, Multi-Cloud, etc. 

Enfin, les modèles de déploiement Cloud reposent principalement sur 3 modèles de services à niveaux de gestion variables : le IaaS (Infrastructure-as-a-Service), le PaaS (Platform-as-a-Service) et le SaaS (Software-as-a-Service).

Quel est le rôle du Cloud ?

De par sa conception « en nuage », le Cloud permet aux utilisateurs finaux d’accéder à leurs applications ou fichiers à partir de n’importe quel appareil, et ce, n’importe où dans le monde. 

Peu d’entreprises internalisent la gestion de leur propre centre de données. Le Cloud computing permet de déléguer cet effort et la maintenance qui l’accompagne (changement et/ou mises à jour serveur, serveur dédié infogéré, application de correctifs, provisioning…). 

À cette économie en frais de gestion d’exploitation s’accompagnent des gains en agilité pour les organisations. Les équipes qui travaillent en commun sur le Cloud mutualisent leurs avancées et bénéficient d’accès distants fiables et performants.

Le Cloud computing décharge les organisations d’un certain nombre d’opérations afin qu’elles se concentrent sur la création de valeur ajoutée au sein du cycle de vie du produit.

Qu’est-ce que le DevOps ?

Définition du DevOps

Le terme « DevOps » (ou DevOps) est une contraction des termes « développement » et « opérations ». 

Il rassemble toute une série de pratiques qui visent à faire travailler ensemble les équipes de développeurs et les équipes opérationnelles. Pour cela, l’agilité est au cœur de la philosophie du DevOps. Ce dernier met l’accent sur la communication, la collaboration transverse et l’automatisation de certains processus. Le DevOps peut être vu comme une extension naturelle des approches Agile. 

C’est quoi l’approche DevOps ?

L’approche DevOps est avant tout un changement de paradigme, un nouvel état d’esprit. Traditionnellement, les équipes de développeurs et les opérationnels sont dissociés au sein d’une organisation. Cet isolement « en silo » implique parfois des difficultés à travailler efficacement ensemble et retarde les livraisons. 

Avec DevOps, ces 2 équipes travaillent en étroite collaboration en vue d’optimiser la productivité des développeurs et la fiabilité des opérations. Ainsi, l’ensemble du cycle de vie et d’infrastructure est considéré comme faisant partie d’un même bloc qui délivre des services et des applications avec une haute vélocité.

Quels sont les outils, logiciels et technologies DevOps ?

De nombreux outils DevOps existent sur le marché. Il est possible de les classer dans ces grandes catégories (avec quelques exemples) : 

  • Gestion de code source (Github, Gitlab, Bitbucket).
  • Les outils d’intégration (CI) et de déploiement continu (CD) comme Jenkins ou TeamCity.
  • Les conteneurs (Docker, Kubernetes).
  • Automatisation et gestion de configuration (Ansible, Salt).
  • Monitoring et alerting (Prometheus, Grafana).
  • Gestion de projet (Notion, Trello).

Rappelons que les outils ne garantissent pas à eux seuls le succès d’un projet informatique. L’approche DevOps ne peut fonctionner sans une réelle motivation à travailler ensemble de la part des équipes de développement et d’exploitation. 

Quels sont les enjeux du Cloud DevOps dans le développement informatique des organisations ?

Une complémentarité au service du projet

Nous l’avons vu, le Cloud et le DevOps sont distincts et ne répondent pas aux mêmes besoins. Pour autant, leur habile combinaison permet de booster significativement les performances de déploiement. 

En effet, l’adoption du DevOps par les entreprises a transformé la façon de travailler des équipes informatiques. La création, le déploiement et l’exploitation des applications se sont vus transformés en profondeur. En parallèle, le recours au Cloud computing a permis d’améliorer la synergie des équipes tout en contrôlant les coûts. Il a propulsé la transformation IT des organisations. 

Par conséquent, une approche qui combine le Cloud et le DevOps est une approche vertueuse à plus d’un titre. D’abord, car les fournisseurs de services Cloud proposent dans leur offre des solutions DevOps qui sont directement intégrées à leur plateforme. Ensuite, le Cloud DevOps réduit les cycles de vie en production en automatisant la gestion des configurations ou le déploiement des applications. Enfin, il autorise une amélioration constante des cycles de travail des équipes en maximisant leur effort sur les tâches les plus sensibles. 

Autre effet induit par l’adoption du Cloud DevOps : la réduction des tensions dans le processus de développement et d’intégration. L’amélioration de la communication et la proximité des équipes ont un impact direct sur la qualité des livrables.

Ainsi, la combinaison entre le DevOps et le Cloud computing assure une rationalisation des processus de développement et d’intégration, une qualité accrue des applications et, in fine, une satisfaction client maximale.

Quelles sont les étapes pour mettre en place le Cloud DevOps ?

Afin de déployer efficacement une stratégie de Cloud DevOps, il convient de procéder par étapes :

  1. Définition du budget et du besoin. C’est une étape cruciale qui ne peut être omise et qui doit être la plus précise possible.
  2. Choix du modèle de service Cloud (IaaS, PaaS, SaaS). Il dépend des capacités internes de l’entreprise et de ce qu’elle souhaite déléguer.
  3. Choix du modèle de déploiement Cloud (privé, public, hybride, autre). Des éléments comme la confidentialité des données ou l’évolutivité des solutions entrent en jeu pour déterminer le type de Cloud à retenir.
  4. Choix des outils Cloud et DevOps. Il existe de très nombreux outils et le risque réside dans le multiple emploi. Bien définir ses outils est un gage de qualité pour les développements futurs et une gestion de l’infrastructure maîtrisée.
  5. Choix du fournisseur Cloud. En fonction de la maturité DevOps et de l’infogérance de l’entreprise, le choix se portera sur un fournisseur de la place à même de répondre précisément au besoin défini en amont. 

Les principales solutions Cloud DevOps du marché

AWS DevOps

AWS (Amazon Web Service) est, comme son nom l’indique, la plateforme de gestion de services Cloud d’Amazon. Cette plateforme propose aujourd’hui plus d’une centaine de services et fait partie des leaders mondiaux dans le domaine. 

AWS propose de nombreuses solutions pour le DevOps comme CodeStar pour les projets CI/CD (processus de développement), CodeBuild pour la création et le test de code ou encore Systems Manager pour la gestion des versions des OS.

En plus de ces nombreux services, la plateforme propose également des formations et des certifications à destination des ingénieurs qui utilisent les solutions d’Amazon.

Google Cloud DevOps

Le géant de la Silicon Valley s’est aussi lancé dans la conception et la mise à disposition d’outils DevOps sur sa plateforme d’infogérance serveur.  La gamme de services proposés aux entreprises est vaste. On peut citer Tekton pour la création de systèmes d’intégration et de livraison continus (CI/CD), Cloud Build pour la définition de workflows personnalisés ou encore Suite Operations pour la surveillance et l’amélioration des performances des infrastructures.

Et Azure DevOps, c’est quoi ?

Azure DevOps regroupe les outils DevOps mis à disposition par Microsoft. Ce dernier est un solide concurrent d’Amazon et propose toute une palette de services dédiés à la mise en place du DevOps à ses clients. Parmi ces produits se distinguent Azure Pipelines pour les intégrations et livraison continus (CI/CD), Azure Repos pour les hébergements Git ou encore Azure Test plans pour la gestion du code.

À noter qu’un certain nombre de fournisseurs Cloud se positionnent aussi sur le marché du Cloud DevOps avec, pour certains, une activité plus nichée (IBM).

En définitive, l’évolution actuelle du marché des services et applications tend vers une volatilité accrue de la demande client. Cette situation conduit les entreprises à accroître leur adaptabilité et leur réactivité pour continuer à délivrer la meilleure expérience client. L’adoption du Cloud DevOps répond finalement à cette exigence tout en garantissant des niveaux de sécurité élevés et des coûts opérationnels réduits.